Japon

La minute culture đź“š

Internet regorge de fun facts sur le japon, l’occasion pour moi d’en sĂ©lectionner quelques uns :

  • Les tatouages sont assez mal vus au Japon. En effet, ils sont gĂ©nĂ©ralement rĂ©servĂ©s aux Yakuza, la pègre japonaise. Attention donc si vous voulez aller dans des bains japonais, certains pourraient vous refuser l’entrĂ©e.
  • Vous ĂŞtes un pro de la course d’orientation ? Il y a de fortes chances pour que vos talents soient testĂ©s au Japon. En effet, les rues n’ont pas de nom.
    Pour s’y retrouver, on divise une ville en quartiers, chaque quartier est lui divisĂ© en district et finalement les districts sont divisĂ©s en blocs de bâtiment (vous suivez ?). Chaque bâtiment – et donc chaque bloc – est numĂ©rotĂ©.
    Si ça s’arrêtait là, vous me direz « bah pourquoi pas ». Pour corser un peu la chose, la numérotation des blocs ne se suit pas car on attribue un numéro à un bloc non pas sur base de sa localisation mais bien de son année de construction. Bref, prévoyez de télécharger des cartes hors ligne !
  • Les japonais travaillent Ă©normĂ©ment et doivent gĂ©rer beaucoup de pression. En rajoutant Ă  ça leur sens de l’honneur, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi la cause principale de dĂ©cès au japon est due aux suicides… A un point tel qu’il existe mĂŞme une forĂŞt Ă  proximitĂ© du Mont Fuji connue sous le nom de “la forĂŞt des suicidĂ©s” Ă  cause du nombre important de personnes mortes qui y ont Ă©tĂ© retrouvĂ©es. Son vrai nom est Aokigahara (les autres points sont plus rigolos, promis.)
  • Si vous posez une question Ă  un japonais, il est de son devoir de vous rĂ©pondre. C’est ainsi que, par exemple, un gentil japonais Ă  qui nous avons demandĂ© notre chemin nous a guidĂ© pendant ½ h dans le dĂ©dale des mĂ©tros TokyoĂŻtes pour repartir en arrière une fois arrivĂ©s Ă  bon port.
  • Au japon, ĂŞtre fatiguĂ© est bien vu ! D’ailleurs, dormir pendant les heures de travail ou mĂŞme sur les bancs de l’école signifie qu’on s’est surpassĂ© et qu’on est usĂ© par la dure labeur.
  • Les japonais consomment très peu de sucre raffinĂ© comme en Europe. La plupart des sucreries sont Ă©laborĂ©es Ă  base de… haricots rouges ! Et c’est pas vraiment la mĂŞme chose..
  • Aller aux toilettes, c’est tout une aventure : dĂ©jĂ , il faut changer de chaussure pour ne pas contaminer nos chaussures de la vie de tous les jours par la zone pipi. Ensuite, la toilette en elle-mĂŞme a presque autant de boutons qu’un vaisseau spatial (j’exagère, mais juste un peu !) : jet d’eau Ă  tempĂ©rature et orientation rĂ©glables, musique douce, etc. il y a de quoi s’y perdre dans quel bouton correspond Ă  quoi.
  •  Vous avez dĂ©jĂ  entendu parler de Masabumi Hosono ? C’est le seul japonais ayant survĂ©cu au naufrage du Titanic. A son retour au japon, il n’a cependant pas Ă©tĂ© accueilli les bras ouverts : au contraire il Ă©tait vu comme un lâche et a Ă©tĂ© mĂ©prisĂ© par ses pairs.
  •   Je vous avait parlĂ© des trains japonais et de leur ponctualitĂ©. Plusieurs Ă©tudes ont montrĂ© que sur un an, le retard des trains ne dĂ©passe pas la minute et se compte donc en secondes ! Dans les rares cas oĂą le train prend du retard, la compagnie s’excuse.

Vous voulez en savoir plus? N’hĂ©sitez pas Ă  jeter un coup d’œil Ă  la vidĂ©o de Doc Seven :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *