Pérou

Pratique

Infos utiles

  • Monnaie : Sol
  • Décalage horaire avec l’Europe : Oui, le Pérou est à GMT-5
  • Langue parlée : Espagnol, Castillan, Quéchua
  • Visa requis : Non
  • Durée min. sur place : 2 à 3 semaines – peut être couplé à la Bolivie
  • Electricité, besoin d’un adaptateur depuis l’Europe : Oui
  • Budget : 💰

Quand partir ?

Quand on parle du climat au Pérou, on étudie généralement 3 zones distinctes:

  • La côte (~ Lima) : La meilleure période pour cette région s’étale de décembre à début mars. En effet, une fois cette période passée on rentre dans l’hiver (on est dans l’hémisphère sud et les saisons sont donc inversées).
  • Les Andes (~ le Machu Picchu) : A contrario, la période idéale pour visiter les Andes va plutôt de mai à octobre. En effet, de décembre à avril c’est la saison des pluies et il n’est pas rare de se retrouver avec la tête dans un gros nuage vu l’altitude.
  • L’Amazonie : Tout comme la région des Andes, la saison des pluies a lieu de décembre à avril. Par contre, n’imaginez pas qu’il est question de nos quelques gouttes “Européennes”. Une pluie dans la jungle c’est autrement plus impressionnant que ce à quoi nous sommes habitués! Mieux vaut donc privilégier la période de juin à août. Cependant il ne faut pas perdre de vue qu’il peut alors faire très chaud et très lourd. A nouveau climat de jungle oblige!

Mes amis et moi avons visité le Pérou entre fin octobre et début novembre. On était donc entre les deux périodes préconisées pour la côte et les Andes. A mon sens, nous avons eu une météo parfaite! Et de toute façon, le temps est très changeant dans ces régions.

Formalités

Pour les ressortissants de l’Union Européenne, pas besoin de VISA, seul un passeport en cours de validité est nécessaire.

Soyez vigilants : en arrivant au Pérou vous recevrez une carte d’immigration. On vous demandera de rendre cette carte le jour de votre départ ou au moment de traverser une frontière.

Que prendre dans sa valise ?

Vous trouverez une liste type qui vous permettra de préparer votre valise dans une section dédiée.

Pour le Pérou, il y a cependant quelques éléments à ne pas oublier:

  • De bonnes chaussures
  • Une gourde type “Lifestraw” car l’eau du robinet n’est pas toujours potable
  • De quoi vous habiller en oignon. En gros, le climat est très changeant au Pérou et on peut passer de “j’ai très chaud” à “j’ai super froid” simplement parce qu’un nuage passe devant la soleil !
  • Un sac de couchage et un super pyjama d’hiver. Les nuits au Pérou sont très fraîches et les logements ne sont pas toujours équipés de radiateurs.
  • Des tongs. Assez pratique quand il faut prendre une douche en auberge de jeunesse.

Comment se déplacer ?

Louer une voiture n’est pas conseillé et se fait de toute façon généralement avec chauffeur.

Les trains sont plutôt chers, surtout celui qui mène au Machu Picchu (évidemment).

Le mieux est donc de se déplacer à pied dans les centres ville et en bus partout ailleurs. Il existe de nombreuses compagnies de bus qui vont partout! Plusieurs d’entre elles proposent également des trajets de nuits. L’idéal pour gagner du temps au vu des distances à parcourir!

En revanche, n’hésitez pas à mettre quelques Soles de plus lors de vos trajets de nuit. Mieux vaut opter pour une compagnie sûre et passer une nuit confortable et en sécurité que de mal dormir et se rendre compte le matin qu’on s’est fait voler son porte-feuille ou son appareil photo… Hélas oui, c’est du vécu!

Si vous disposez d’un guide papier, le mieux est de regarder ce qu’il vous conseille en fonction de la ville où vous vous trouvez.

Enfin pour les plus grandes distances il est également possible de passer par un vol interne. Le plus courant étant de relier Lima et Cusco.

Et les logements, ça donne quoi ?

Il est vraiment très facile de trouver des logements au Pérou. En revanche, ces derniers ne sont pas toujours visibles sur internet.

Comme partout, le meilleur marché reste les auberges de jeunesse mais il existe aussi des hôtels dans différentes gammes de prix.

Lors de notre voyage, mes amis et moi avions réservé nos premiers logements jusqu’à la visite du Machu Picchu (car là, il vaut mieux être sûr!) ensuite plus rien. Ceci nous a permis de voyager au gré de nos envies et des conseils reçus sur place.

Pas besoin de réserver à l’avance donc?

Je voyage souvent comme ça: je réserve le tout premier logement pour ne pas me tracasser en arrivant et ensuite je réserve au fur et à mesure via internet. Je regarde ainsi la veille pour le lendemain.
La même logique a été appliquée en Amérique du sud sans que ce soit problématique. La plupart des logements disposaient d’un wifi et lorsqu’il n’y en avait pas, il suffisait de rentrer dans un hôtel ou une auberge et de prendre une chambre “à l’ancienne” (= en débarquant, sans passer par internet!).
L’avantage étant qu’il est alors facile de négocier un peu les prix (dans la mesure du raisonnable évidemment).

Bon à savoir

Comme vous vous en doutez, le Pérou n’est pas un pays riche. Mieux vaut dès lors ne pas montrer trop de signes ostentatoires de richesse (rangez la Rolex et les bijoux trop voyants).
De plus, vous pouvez toujours négocier les prix lors d’un achat mais dans ce cas gardez bien en tête le taux de change et évitez de discuter pour ce qui correspond finalement à quelques cents en Europe. D’autant plus que pour les Péruviens, cela peut faire une grande différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *